Téléprésence de personnes handicapées au salon « Pass pour l’emploi »

Sandrine Dhellemmes, directrice Inclusion et Mission Handicap à la Société Générale, témoigne de la mise en place de l’innovation digitale Beam au salon « Pass Pour l’Emploi », 100% accessible aux personnes handicapées grâce à la présence virtuelle et mobile offerte par le robot de téléprésence distribué par Awabot.

« La Société Générale organise depuis 7 ans le « Pass Pour l’Emploi », un salon 100% accessible dont l’objectif est de mettre en lien des personnes en situation de handicap avec les recruteurs de grandes entreprises françaises (42 cette année). Nous y plaçons l’innovation digitale au cœur de nos débats tant elle est, pour nous, porteuse de solutions d’avenir. C’est donc très naturellement que nous avons décidé d’utiliser les robots de téléprésence Beam pour permettre à des candidats, qui ne pouvaient pas se déplacer, de visiter virtuellement le forum et d’interagir avec les entreprises à distance.
Une façon ludique et pertinente de valoriser la téléprésence comme réponse à nombreuses contraintes liées à des situations de handicap mais pas uniquement. Pour moi, le robot BeamPro donne le don d’ubiquité en matière de recrutement, tant pour les candidats que pour les recruteurs. Si je devais le décrire en 3 mots, je dirais « innovation », « facilité d’utilisation » et surtout « généralisable » tant il devrait être considéré comme un outil de développement et de proximité à part entière. La téléprésence grâce au système Beam, c’est aujourd’hui mais c’est surtout déjà répondre aux enjeux de demain. »

Cette solution de téléprésence mobile dans le cadre de la recherche d’emploi des personnes en situation de handicap est une alternative innovante, qui a permis aux participants du salon de se téléporter en quelques clics auprès des recruteurs de grandes entreprises.

Interview réalisée en mai 2015.

Si vous souhaitez vous aussi Beamer avec le robot de téléprésence le plus performant du marché, contactez nos équipes et tentez à votre tour cette expérience.

Les « beamers » témoignent :

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire