Robots de téléprésence Beam en télétravail : premiers retours d’expérience

telepresence-teletravail

Voilà maintenant deux mois que je suis en télétravail : à ce titre, j’utilise quotidiennement les robots de téléprésence BeamPro et Beam+ pour collaborer avec mes collègues à distance, échanger avec eux dans les couloirs ou participer à des réunions, autour d’une table ou façon “stand-up meeting”. Bilan de cette première expérience de téléprésence.

Premiers pas de vidéo-collaboratrice

Début septembre, j’intégrais le pôle Communication d’Awabot, avec la particularité de travailler en home office, comme (seulement) 15% des travailleurs français. Le siège de l’entreprise se situe à Lyon et son coeur de métier est la téléprésence : deux bonnes raisons de faire de moi, qui vis à Paris, une cobaye de la collaboration à distance.
Le principe est simple : mon robot BeamPro ou Beam+ est à son bureau lyonnais, je suis connectée à mon robot presque en permanence et donc présente au bureau virtuellement. Je peux ainsi interagir avec mes collaborateurs comme si j’étais sur place et assister à tous les temps forts de l’entreprise : les réunions bien sûr, mais aussi les simples discussions à la machine café, puisque je peux me déplacer librement dans l’open space. En un clic, je me téléporte et pilote mon robot à distance dans les locaux, grâce aux flèches de mon clavier d’ordinateur.

2015-11-09 11.08.55_edited

Premiers retours d’expérience

Si le travail nomade fait encore de la résistance dans quelques pays d’Europe comme la France, les systèmes de téléprésence ont le mérite de dépasser les principaux freins.

Tout d’abord, pour l’entreprise, les avantages majeurs sont :

  • la réduction des coûts de mes déplacements, puisque je n’ai pas besoin de me rendre au siège pour être actrice des prises de décision stratégiques ;
  • la possibilité de s’assurer que je suis à mon poste de travail et que je peux intervenir quels que soient le moment et le lieu, en mode agile ;
  • et autre détail non négligeable, le fait de contribuer à la réduction de l’empreinte carbone de la société.

Pour moi, “beameuse”, le robot de téléprésence est un moyen de :

  • tisser des liens et favoriser la confiance et la cohésion avec mes collaborateurs, puisque je les vois tous les jours ;
  • limiter le sentiment d’isolement qui touche de nombreux travailleurs nomades ;
  • économiser du temps et de l’énergie pour ma vie professionnelle, pour être plus performante dans mon activité en limitant les déplacements, mais aussi, du temps pour ma vie personnelle.

robot-telepresence-smartoffice

Bien sûr, le quotidien d’un “beameur” est aussi fait de portes fermées qu’il est impossible d’ouvrir avec le robot. Mais comme dans la vraie vie de bureau, il y a toujours quelqu’un à proximité qui apporte son aide, souvent amusé par la situation.

Je vous donne rendez-vous dans quelques semaines pour suivre cette expérience de téléprésence et obtenir des conseils et astuces afin de tirer le meilleur parti des robots de visioconférence mobile Beam.

En attendant :