Jeanne, lourdement opérée, a suivi ses cours à distance avec BeamPro

Jérémie Koessler

Jeanne participe au programme I.D.E.A de l’EM Lyon grâce au robot de téléprésence BeamPro, qui la dote du don d’ubiquité et lui donne la possibilité d’assister aux cours à distance, par un procédé de visio conférence mobile haute définition. L’I.D.E.A est le 1er programme entrepreneurial co-créé par l’EM Lyon Business School et Centrale Lyon.

En septembre 2014, Jeanne est alitée quatre mois suite à une lourde opération du dos. L’équipe pédagogique de l’école, qui s’est équipée de 2 robots de téléprésence justement pour ce genre de situation, lui propose alors d’utiliser la solution mobile Beam afin qu’elle puisse poursuivre son année dans sa classe et ne pas prendre de retard dans ses études. Jeanne nous explique comment elle a vécu cette période et comment sa vision des robots a évolué en peu de temps :

« Pour être honnête, il y a encore 6 mois, les robots étaient pour moi des petits bonhommes roses avec des antennes super bioniques ! Suite à mon opération, comme je devais rester complètement couchée, c’est la responsable pédagogique de l’école qui est venue chez moi pour installer un pupitre spécial, le logiciel de guidage de Beam ainsi qu’une connexion Ethernet sur mon ordinateur. La prise en main a été très rapide, dés le lendemain de l’installation, j’ai pu utiliser le robot de téléprésence BeamPro et suivre mes premiers cours.

L’utilisation est très intuitive, puisqu’il suffit d’utiliser les flèches de son clavier pour le diriger. Il m’a fallu en revanche plus de temps pour appréhender l’espace. Le 1er jour, « j’ai » ainsi marché sur les pieds d’une de mes professeurs ! Grâce à ce robot proposé par Awabot, j’ai pu suivre quotidiennement l’ensemble des cours de mon programme, me déplacer d’une salle à une autre, et même aller prendre les pauses avec mes camarades.  Je n’ai pas pris de retard et j’ai pu passer mes examens normalement, avec de surcroit d’excellentes notes. Les gens autour de moi ont d’abord été surpris, puis un véritable élan s’est formé autour de mon « avatar » : les professeurs étaient très attentifs à ce que mon robot mobile soit correctement placé dans la salle, tandis que les autres élèves, au départ très curieux, se sont ensuite complètement approprié mon double. Ils « m’emmenaient » déjeuner, en pause, d’une salle à une autre, comme si j’étais réellement présente. Certains ont même organisé des courses de robot dans les couloirs de l’école !

Ce qui m’a le plus marquée dans cette expérience ? Le sentiment de « grande mobilité », j’aime à dire que Beam est comme un drone qui ne vole pas mais qui roule, on se déplace vraiment où on veut grâce à lui. On appelle ça la « smart présence », c’est une vraie valeur ajoutée par rapport à un système de vidéoconférence. Il est également très silencieux, je n’avais ainsi pas le sentiment de déranger les autres. Enfin, cette expérience « d’être humain augmenté » a été forte d’un point de vue social puisque mon lien avec l’extérieur s’en est trouvé enrichi. A tel point qu’il est arrivé à l’un de mes amis de classe de venir suivre les cours chez moi, de l’autre côté de l’écran, pour voir comment cela se passait. Beaucoup de solidarité s’est développée autour de moi avec l’utilisation de BeamPro.

Quand je repense à cette période, j’ai le sentiment d’avoir été physiquement à l’école, comme si j’avais été en cours pour de vrai. »

Cette solution de présence virtuelle mobile apportée par le robot BeamPro dans le cadre de l’éducation, offre aux étudiants dans l’incapacité de participer physiquement aux cours, une alternative précieuse et innovante. Ils peuvent ainsi continuer leur cursus scolaire en quelques clics, comme s’ils y étaient.

Interview réalisée en février 2015.

Si vous souhaitez vous aussi « beamer » avec le robot de téléprésence le plus performant du marché, contactez nos équipes et tentez à votre tour cette expérience.

Contactez-nous

D’autres Beamers témoignent :

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire