Votre dose mensuelle de news robotiques !

Ce mois-ci, le monde de la robotique a vu Rethink Robotics renaitre de ses cendres, Google faire du robot-aspi son cheval de troie, Alexa prendre la tête du petit robot Vector et a observé une armée de robots faire ses courses…

David AVEC Goliath !

iRobot a dit OUI à Google ! Oui pour que le géant utilise les robots aspirateurs Roomba i7+ dotés d’une technologie de cartographie permettant de distinguer les différentes pièces de votre maison. Non pas pour le ménage, mais plutôt pour mieux contrôler votre maison connectée.
Ainsi, les plans du foyer construits par le robot vont être communiqués à Google afin d’interagir avec d’autres appareils connectés : “l’idée est que lorsque vous dites “Ok Google, allume les lumières dans la cuisine”, il doit savoir de quelle lumière il s’agit.” commente Colin Angle, CEO de iRobot.

Restons dans la cour des grands avec Amazon ! La société américaine Anki, qui présentait cet été son robot compagnon Vector, a annoncé intégrer Alexa, intelligence artificielle développée par le géant mondial du commerce en ligne.

Pendant ce temps, au supermarché…

À l’heure qu’il est, au Royaume-Uni, une horde de robots est en train de préparer des paniers de consommateurs au sein d’un entrepôt entièrement automatisé, dans un va-et-vient impressionnant et sans jamais se rentrer dedans, préparant ainsi 65 000 commandes par semaine.
À voir ce ballet incessant, on en finirait presque hypnotisés…

Le chiffre

312,6 millions de dollars !
C’est le montant de la croissance estimée du marché des robots de téléprésence d’ici 2023.

  Envie d’en savoir plus sur les robots de téléprésence mobile ?

Découvrez BEAM

Carnet rose

Bienvenue Google Cloud Robotics Platform ! Il fallait voir l’émoi de l’équipe Awabot Intelligence lors de ton annonce ! À présent, nous avons hâte de contempler tes premiers pas d’ici 2019. Plus sérieusement, avec la plate-forme Google Cloud Robotics, les développeurs auront accès à toutes les fonctionnalités de gestion des données et d’intelligence artificielle de Google. Elle utilisera également Google Cartographer, qui fournit une cartographie et une localisation simultanées en temps réel (SLAM) en 2D et 3D. Selon Google, la plate-forme couvrira les besoins fondamentaux, y compris une connectivité sécurisée et robuste entre les robots et le cloud. Mieux que des paroles, un avant-goût en vidéo :

Partis trop tôt

Séchez vos larmes. Rethink Robotics est ressuscitée !

Bot culture

Être ou ne pas être… des humains ? Une question qui guide l’avenir de la robotique, et à laquelle ont tenté de répondre Joël de ROSNAY, Conseiller de la présidence d’Universcience et président exécutif de Biotics International ainsi que Laurence DEVILLERS, Professeur à l’université Paris-Sorbonne et chercheur au Limsi-CNRS.

Une heure d’échanges inspirés et passionnants proposée par l’Émission du Forum “Changer d’Ère”, pour prendre un peu de hauteur sur les enjeux de l’intelligence artificielle vis-à-vis de l’émotion.

TGIF (ou presque !)

Voilà le programme du week-end pour Boston Dynamics :

  • samedi soir, en mode “dancing queen” ;

  • dimanche, on se remet avec un petit “Parkour” (parce que le crossfit, c’est has been).

D’autres informations à ajouter ? Partagez-les avec nous (@Awabot) sur les réseaux ! 

Des projets robotiques en vue ? Discutons-en dès maintenant !

Contactez-nous